Loire et Sillon a su, au fil des temps, prendre place au cœur de la Métropole Nantes/St-Nazaire. Les organisateurs de la biennale internationale Estuaire, en partenariat avec le Conservatoire du Littoral, ont ainsi mis l’accent sur Loire et Sillon en réalisant une des œuvres pérennes de la manifestation : l’Observatoire à Lavau-sur-Loire (Tadashi Kawamata).

Cette œuvre, par son positionnement et son immersion dans les marais, a alors insufflé une (re)prise de conscience de l’importance pour l’Homme de vivre en harmonie avec la nature. Elle a recréé du lien entre les hommes et les lieux. Cette philosophie, très présente dans la culture nippone, se retrouve aujourd’hui dans l’univers de Loire et Sillon. Une touche japonaise plane dans l’atmosphère...